Le Projet

Les 3 enjeux auxquels nous répondons

Pénibilité et manque de main d'oeuvre

Le travail manuel peut devenir pénible car certaines positions de travail sont inconfortables. Par conséquent, le manque de main d'oeuvre est une problématique courante. Réduire la pénibilité des travaux manuels est notre priorité phare.

Rentabilité des exploitations

Les consommateurs sont de plus en plus exigeants quant à la qualité des légumes, mais ne sont pas prêts à payer le prix d'un travail manuel chronophage. La facilitation du travail manuel ainsi que la mécanisation et l'automatisation de certaines tâches sont une solution pour l'agriculteur.

Manque de matériel adapté aux nouvelles pratiques

Les techniques de maraîchage sont en constante évolution, à la fois pour suivre les nouvelles normes (réduction des intrants chimiques), mais surtout pour respecter l'environnement en pratiquant une agriculture de précision. Le matériel doit donc être réinventé.

Au service des maraîchers

Nos priorités pour la conception de la machine

01

Une machine simple

Le chargement d'un module ne nécessite pas d'outils et se fait en quelques secondes. Les moteurs électriques ne nécessitent quasiment pas de maintenance.

02

Un coût maîtrisé

La propulsion électrique, les panneaux solaires et la maintenance réduite en font une machine avec un coût de fonctionnement très réduit.

03

Une utilisation au fil des saisons

Repiquage, sarclage, binage, récolte, manutention... Pas de repos pour la machine ! L'utilisation est annuelle, l'amortissement est rapide.

Historique

La genèse du projet

Août 2017

Un bricolage à l'origine de l'histoire

Un oncle maraîcher nous demande de construire un lit de désherbage pour réduire la pénibilité du travail manuel dans les cultures bio. La machine est construite avec les moyens du bord, depuis elle fonctionne tous les ans pour désherber carottes, betteraves et oignons.

Septembre 2021

Retour sur la problématique

Après avoir étudié la robotique agricole et travaillé dans l'industrie, il est temps de se repencher sur les problématiques du maraîchage : la pénibilité, le manque de main d'oeuvre et la mécanisation de certaines tâches. Pour mieux cerner les besoins, nous rencontrons de nombreux maraîchers, sur des exploitations variées en taille, types de cultures et circuits de distribution.

Début 2022

Développement du prototype

Suite à l'analyse des besoins des maraîchers, nous avons l'idée d'un concept d'Enjambeur modulaire de maraîchage. Nous le fabriquons après avoir emmenagé dans un atelier à St Malo, puis s'ensuit une campagne d'essais au cours de l'été pour valider l'idée.

Fin 2022

Brevet et modèle commercial

Suite aux résultats positifs des essais, nous déposons un brevet sur l'architecture modulaire de l'Enjambeur Romanesco. La conception est améliorée pour prendre en compte les remarques des maraîchers, et le nouvel Enjambeur, prêt pour la commercialisation, est présenté en décembre.

L'équipe

Au service des maraîchers !

Félix Gaulier  

Co-fondateur
École Centrale de Lille

Basile Gaulier  

Co-fondateur
ENS, Sorbonne Université

Antoine Goujon  

Stagiaire Ingénieur
ENSMM, Arts & Métiers

Et pourquoi pas vous ?
Découvrez nos offres d'emploi et de stage !